6. GESTION DE LA DEMANDE

Définition 0
Rien de formalisé

Logistique
fragmentée

Supply Chain
intégrée

Supply Chain
digitale

Supply Chain
collaborative

Prévisions de vente

Les prévisions de vente permettent d’anticiper les évolutions du marché et de prendre des décisions à l’avance en vue d’améliorer la réponse à la demande tout en optimisant les ressources industrielles et logistiques.

Mais les prévisions sont toujours fausses et, plus l’horizon de la prévision est éloigné, plus l’erreur de prévision augmente.

La solution consiste d’abord à réduire les délais, puis à se baser sur des données fiables et précises aussi proches que possible des clients et des marchés que les nouvelles technologies permettent de capter.

L’élaboration des prévisions part des plans stratégiques et suit un processus collaboratif avec les fonctions marketing et commerciale dans le but d’approcher le plus possible la demande future et de réduire l’erreur de prévision. Un bon processus de collaboration interne génère un avantage concurrentiel et pose les bases de la collaboration externe avec les clients.

   

Le contenu de cette grille de maturité sera prochainement publié dans le cadre de notre campagne de communication.

1 nouveau module est publié tous les 2 mois (le 1er mardi des mois impairs).

Pour toute question, n'hésitez à nous contacter en cliquant ici.

   

Gestion des commandes clients

La gestion des commandes recouvre les activités de gestion commerciale ou d’administration des ventes.

Elle prend en charge la gestion du service clients, le contrôle de la solvabilité des clients, le catalogue produits, la gestion des tarifs et des barèmes quantitatifs, l’entrée des commandes multicanal, le contrôle de la disponibilité des stocks, la gestion des livraisons, la facturation et la gestion des litiges.
         

Maîtrise de la demande

La maîtrise de la demande est fondamentale. Elle passe par la visibilité de  la demande réelle, la réduction des délais et   la capacité à livrer les commandes dans le respect des quantités et des dates promises au client.

Grâce aux interactions client-fournisseur, le service client peut être maximisé sans avoir à augmenter les stocks tampons et les coûts de transport. A ce niveau, l’arbitrage entre service et coût n’est plus nécessaire ! Les deux objectifs peuvent être atteints simultanément.

L’analyse de la demande et la gestion des commandes doivent être au cœur de l’activité et offrir les meilleures garanties de performance.

Le taux de service client est mesuré selon le concept de « commande parfaite » (respect des délais, des quantités, des modalités de livraison, sans erreur) par client, par segment de clients, tous clients confondus.

Les indicateurs-clés se focalisent sur la mesure du taux de service client, de la fiabilité des prévisions de vente et du cycle d’exécution des commandes. Ils sont conformes à la stratégie de service client et s’appuient sur des mesures plus détaillées telles que la fiabilité des prévisions de vente, le pourcentage de commandes complètes livrées au client à la date promise, les ruptures de stock, le temps de cycle complet de traitement des commandes, les délais réels de livraison, le nombre de jours de créances clients, etc.

© Supply Chain Masters